By

Disfrutar, c'est un commandement impérieux de mordre dans la vie, et donc nécessairement une invitation à la danse. Né des recherches menées par Ingrid Blasco au cœur du Moyen Âge espagnol, cet album enivrant est une interprétation libre de partitions remontant pour certaines au XIIIème siècle. À cette époque, danse et musique sont intimement liées, et l'album entier contient la joie profonde de ces rondes religieuses ou profanes, virelai, caroles, rondeaux, dansées jusque dans les églises. Il contient l'énergie du partage, une fièvre communicatrice.

Disfrutar, c'est une histoire de continuité et de rupture. Continuité de schémas musicaux qui puisent leurs racines au plus profond des mémoires, rupture dans le choix des instruments, des arrangements, du jeu, qui en font un album très moderne, finalement. Le travail de réappropriation et d'écriture d'Ingrid Blasco est un pont musical au-dessus du temps et au-dessus des cultures. L'Espagne médiévale est riche des traditions arabo-andalouse, chrétienne et séfarade; il faut imaginer les musiciens issus de ces cultures riches et variées jouant ensemble, confrontant leurs idées et leurs découvertes, interprétant les thèmes selon les canons de leurs écoles respectives - et s'amusant! Et il faut imaginer aujourd'hui Ingrid Blasco à la vielle à roue, Kristina Kuusisto au bandonéon et Mathias Mantello aux percussions, redécouvrant de vieux codex poussiéreux d'où jaillissent des illuminations sonores - et s'en amuser!

Une vielle à roue, un bandonéon et des percussions (daf, daburka, tambours, udu...). Disfrutar, c'est à la fois un trialogue et un monolgue à trois voix, une rencontre anachronique d'instruments à la personnalité marquée, aux sonorités à la fois chaudes et inquiétantes. Chaque morceau ouvre de nouveaux horizons, empreints d'une douce nostalgie. Écoutez pour vous en convaincre le très beau ComoPoden, tiré du Cantigua de Santa Maria, écrit entre 1250 et 1280:

Disfrutar est produit par la compagnie Babil, articulée autour d'Ingrid Blasco, et dont l'intention dépasse de loin le cadre de la musique. Elle intègre également la poésie, les arts visuels, la danse, le conte dans une démarche résolument créative et dynamique. Le trio des Harmonies Barbares présentera Disfrutar à "Dialogues" le samedi 11 juin à 18h00. Évidemment, ce sera un beau moment.


 

Pour en savoir plus...
Sur Ingrid Blasco et la compagnie Babil: www.ingrid-blasco.com
Relire la chronique du Poulailler sur le duo "Dryades" avec Krisitna Kuusisto: ici

 

 

About the Author

Elevé dans une ambiance sonore éclectique, musicien dans l'âme plus que dans les doigts, Matthieu apprécie les expériences nouvelles autant qu'une symphonie de Chostakovitch ou une gavotte. Son approche est souvent un peu décalée, parfois technique, et s'ancre librement dans le ressenti.

 

Leave a Reply