CHRONIQUE – Faire dialoguer des œuvres : le pari du musée des Beaux-arts de Brest.