By

Mercredi 16 novembre je suis allé pour le première fois à la Carène. Je vais vous raconter ce que j'y ai vu. Chanceux, j'étais au premier rang.

Le spectacle commence : un monsieur apparaît derrière un  rideau. Il porte une salopette blanche un peu comme un clown mais le blanc peut faire penser aussi à la tenue des cosmonautes. Il s'appelle Daniel.
Il se croit tout seul, bien tranquille. Il commence par jouer de la batterie. Au même instant, la batterie apparaît sous la forme d'un dessin animé sur le rideau, qui devient alors un écran. Incroyable! L'instrument parle, se présente : "je m'appelle Sylvie de la drum."

Sous différents morceaux de tissu noir, d'autres instruments sont cachés. Tour à tour, Daniel trouvera un piano, un saxophone qui prendront vie eux aussi sous ses doigts. J'ai vu des instruments étranges que je ne connaissais pas, comme une guitare lap-steel (Simone) qui se pose au sol et un thérémine.

image

Au bout d'un moment, Daniel est accompagné de neufs instruments bien réels sur scène et de neufs autres dessinés, personnages attachants et un peu malicieux.

Ensemble, ils décident de faire de la musique, non plus les uns à côté des autres, mais les uns avec les autres. C'est un travail d'équipe. Ils se cherchent un nom de groupe. Ils décideront de s'appeler Planète Fanfare.
J'ai beaucoup aimé découvrir de nouveaux instruments et la musique, mais j'ai préféré les blagues. Les échanges sont très drôles: "tu joues comme un pneu" ou bien "tu joues comme une patate" et croyez-moi, ce n'était pas vrai du tout! Daniel doit vraiment avoir un secret et venir d'une autre planète pour savoir si bien jouer de tous les instruments.
Pour voir ou revoir Daniel et ses amis rendez vous au Mac Orlan, samedi 11 février 2017 à 16H00

Un avant goût du spectacle:

https://www.youtube.com/watch?v=gTfZmYxSkjk&t=17s

Interprété par Kim Giani, avec les voix off de Valérie Hernandez, Carmen Maria Vega, Fabian Richard, Baptiste W Hamon, Cléa Vincent et Victorine, Stan G, Guillaume Delvingt, Mathias Malzieu.
Arnaud Le Gouëfflec :  texte
Kim Giani : musique et dessins
Vincent Quesnot : lumière, scénographie
Production / Diffusion : Le Studio Fantôme (www.lestudiofantome.com)
About the Author

 

Leave a Reply