By

Comment je suis devenu Marc Chagall est un livre de Bimba Landmann, publié chez Grasset Jeunesse, dont l'ambition est de présenter l'itinéraire du peintre aux enfants. 

La page de titre précise qu'il s'agit d'un récit librement inspiré de l'autobiographique de Chagall. Et que les images sont librement inspirées de l'univers de Marc Chagall. Bimba Landmann dédicace le livre à ses parents qui l'ont laissée libre de poursuivre ses rêves. Bimba Linndman prend en effet beaucoup de libertés. Le concept même d'illustrer la vie d'un peintre par d'autres images que les siennes laisse pantois. 

En revanche, Bimba Lindmann sait transmettre aux enfants qu'une vocation d'artiste exige de suivre ses certitudes envers et contre tout, y compris envers les doutes, les réserves, les inquiétudes légitimes de ses parents. C'est d'ailleurs cela qu'a retenu mon fils de neuf ans.  

landmann

"Marc Chagall, c'est un peintre, il voulait faire une école de peinture, et même si ses parents ne voulaient pas, il l'a fait quand même. Mais il n'avait pas de succès pour en vivre. Il est parti à Paris, où il a eu un petit peu de succès. Puis à Berlin, où là aussi il a eu un petit peu de succès. Puis il est rentré en Russie, et ensuite, il avait beaucoup de succès à Berlin, puis à nouveau à Paris, mais à cause de la guerre, il a dû partir à Paris."

D'autres éléments de biographie sont évoqués, et c'est sans doute lorsqu'elle cite littéralement Chagall que Bimba Landmann lui rend le mieux justice : "Je vis la ville se fendre comme les cordes d'un violon. Je vis les habitants de Vitebsk se promener et voler dans le ciel, sur les toits, je vis les couleurs se diffuser, se transformer, jaillir de mes toiles."

Le livre évoque la judéité, la lutte pour des couleurs libérées du réel, il décrit la manière dont Chagall s'inscrit dans le milieu artistique parisien du début du vingtième siècle. Tout ce qu'il faut sans doute pour qu'un enfant se prépare à voir des tableaux de Chagall. 

Mais ce sont précisément ces tableaux qui manquent. On en voit des morceaux, collés dans les découpages de Bimba Landmann dont l'univers graphique tient presque plus de Tim Burton que de Chagall. Comment je suis devenu Marc Chagall est un livre qu'on peut lire à des enfants dans la perspective de leur montrer une exposition du peintre, mais qui, considéré isolément, donne l'impression de ne pas rendre justice à la poésie visuelle du peintre russe, juif, magique, dans toute sa singularité poétique. 

About the Author

 

Leave a Reply