By

Chronique pour le roman La Fille de Cléopâtre, de Vicky Alvear Shecter, Albin Michel, 2014.

Madame, Monsieur,

Je vous envoie ce courrier dans le but de vous présenter mon autobiographie, écrite tout au long de ma vie.

Je l’ai rédigée dans l’espoir de rappeler aux gens l’existence glorieuse de ma mère, la célèbre reine d’Egypte, Cléopâtre, mon existence également et celle de mes frères, Ptolémée, Alexandre Hélios et Césarion – le fils de César.

C’était, à l’origine, un journal intime, que, avec l’aide de Vicky Alvear Shecter, une scribe venue d’un pays qui m’était jusqu’alors inconnu, j’ai réécrit en enlevant parfois quelques informations intimes. J’ai beaucoup réduit le texte et suis passée de plus de 2 000 rouleaux de papyrus à environ 500.

Par contre, j’ai gardé mes émotions, pour que le lecteur ressente bien ce que j’ai enduré dans ma vie, comme le triomphe d’Octave et le jour où il nous a trainés derrière son char, comme le jour où j’ai vu mon père, l’empereur Marc-Antoine, se suicider, ou celui où j’ai appris la mort de ma mère.

Je l’ai fait lire à mon entourage, et notamment à ma fidèle servante Homlèet, qui m’a confirmé que ce livre est superbe. Apparemment, ma tentative de transcrire mes sentiments est réussie. On m’a donc conseillé de m’adresser à vous pour sa publication.

L’illustration est l’oeuvre de François Roca, qui m’a représentée tenant le scarabée porte-bonheur que ma mère m’a offert, portant son bracelet-serpent et un bracelet en or.

J’attends impatiemment votre réponse, que vous voudrez bien m’adresser par pigeon voyageur ou coursier au :

Palais royal de Numidie, Cléopâtre VIII Séléné. 

Vous remerciant d’avance pour votre attention,

Cléopâtre VIII Séléné

About the Author

One Comment

  1. Roussel / 10 novembre 2014 at 17 h 51 /Répondre

    Bravo chère Omelette pour ce texte bien alléchant
    Nous avons hâte d’entrer dans la vie de cette jeune fille
    merci

    Julie

Leave a Reply