Pictures of the Mind, Talkin Dumbs

 •  0

By

Talkin Dumbs est un doux mélange d’amitié et de musique, un peu rétro, carrément moderne. Entendons par « moderne », dans l’air du temps, de saison. Ces jours-ci, le rétro n’est-il d’ailleurs pas complètement in ? Talkin Dumbs, à classer dans la rubrique musiques actuelles ? peut-être… si l’on entend par musique actuelle, une musique amplifiée qui se nourrit des sonorités du passé, comme c’est le cas de ce premier album, Pictures of the mind. Onze compositions (textes et musiques : Max Bihan, également guitariste) ancrées dans la tradition folk, teintées de blues et de musique celtique, parfois pop, parfois rock… un disque hybride, donc.

Ces jeunes gens ont été bercés, entre autres, par les goûts musicaux de leurs parents (disons même, de nos parents) : Dylan, Neil Young, Tracy Chapman… À 15 ans, Lionel Prigent (percussioniste) joue dans les bars avec des trentenaires et s’enrichit de leur culture musicale. Il découvre Led Zeppelin, devient fan des Beatles. En partie autodidactes, ils admettent volontiers que leur jeu est influencé par des esthétiques qui les touchent.

Ceci étant dit… il convient de préciser que les quatre jeunes hommes attachent peu d’importance à l’étiquette. Ils rappellent d’ailleurs que ces influences (du trad au blues, du folk au rock, du funk au jazz) ont bien plus de choses en commun que nous pouvons l’imaginer. S’ils cultivent un tantinet leur image old school, ils sont là en premier lieu pour se faire plaisir, musicalement, humainement, à quatre, puis avec le public, sans stratégie marketing.

Jouer ensemble ? pas bien compliqué, à les entendre… c’est faire à quatre, ce que l’on ne peut pas faire seul (c’est-à-dire travailler un son de groupe qui ne soit pas une simple mise en commun de bons musiciens). Jouer en public ? Simple également : communiquer et transmettre. Selon Max Bihan, rendre sa musique publique devient une évidence, voire une nécessité, non pas par besoin d’une validation du public mais pour l’inscrire dans une dimension de partage.

Partage qui sera possible samedi 21 juin 2014, à 14h au Jardin Kennedy, à Brest, dans le cadre de la fête de la musique.

L’album Pictures of the Mind est autoproduit et disponible dans les bacs depuis le 12 avril 2014, au prix de 12€.

Pour en savoir plus :

http://www.talkindumbs.com/

https://www.youtube.com/watch?v=oUXkXJ1ohfo

About the Author

Rédactrice et photographe. Enfant, elle a des correspondants un peu partout. Elle écrit des lettres à longueur de journée (même en classe), les envoie parfois - pas toujours. Plus tard, elle est diplômée de sciences-po Bordeaux et d'un MASTER en management du spectacle vivant.

 

Leave a Reply